Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire de Thionville et des villages alentours

Histoire de Thionville et des villages alentours

Numéro ISSN: 2492-2870 Histoire de la ville de Thionville et des villages alentours à partir de documents d'archives

Publié le par Persin Michel
Publié dans : #Thionville 18ème siècle

Le lundi 30 juin 1727 à une heure au refuge de Saint Maximin appartenant au sieur Laurent Elminger, conseiller du Roi, contrôleur des deniers patrimoniaux et de l'octroi de la ville de Thionville, il a été procédé aux adjudications aux plus offrants et derniers enchériesseurs des grosses et menues dîmes des bans de Thionville et de Manom appartenants à monsieur l'abbé de Saint Maximein de Trêves, curé primitif de Thionville et seul seigneur décimateur sans part d'autrui de ladite paroisse et ban de Thionville et pour les 2/3 du ban de la paroisse de Manom et autres lieux.

Don Joseph Kuborne, religieux de ladite abbaye de Saint Maximin, en présence et à l'assistance du sieur Elminger, officier pour le sieur abbé des décimes au département de Thionville, en présence et à l'assistance des anciens laboureurs jurés de Thionville et de Manom, le tout en la manière accoutumée et aux charges et conditions suivantes:

A savoir que chaque adjudicateur sera tenu de payer et de délivrer le prix de son adjudication sans retard pour la présente année sur les greniers de la ville qui leur seront assignés et cela entre la Saint Michel et la Saint Martin, de bonne et suffisante caution, le tout sans diminution. Ils devront en outre payer comptant et sur le champ, 3 livres de franc vin et 15 sols aux anciens jugés pour chaque adjudication pour leurs droits ordinaires au moyen de quoi, ils seront obligés à faire la visite des saisons emblavées avec le préposé des décimateurs, comme aussi de régler et décider toutes constestations et difficultés qui pourraient subvenir sur le fait du dîmage. Ils devront aussi payer pour chaque adjudication les droits de contrôles et autres qui peuvent être dûs.

Nous verrons la semaine prochaine les adjudications qui ont été faites et qui était les adjudicateurs.

Commenter cet article