Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire de Thionville et des villages alentours

Histoire de Thionville et des villages alentours

Numéro ISSN: 2492-2870 Histoire de la ville de Thionville et des villages alentours à partir de documents d'archives

Publié le par Persin Michel
Publié dans : #Thionville 18ème siècle

cNous avions quitté la cense de Marienthal (Vonnerhof) en 1700 avec comme maire Rémy Schweitzer, nous la retrouvons en 1704 avec comme maire, Rémy Suisse !

En fait, c'est le même homme ! Suisse, n'est que la francisation de Schweitzer

La Suisse se nommait alors Schweiz et les habitants du pays Schweizer.

Maintenant, voyons ce nouvel acte du 28 novembre 1705:

Rémy Suisse, maire de "Vonnerhof" et demeurant à la cense de "Vonnerhof" et son épouse Marguerite Koch passent un contrat de bail de 6 années, consécutives et sans intervalle à commencer à la Saint-George à leur fils Baltazar Suisse et à son épouse Elisabeth Terver pour gérer et exploiter la moitié de la cense de "Vonnerhof" et autres biens sur les bans voisins et cela aux conditions suivantes:

La cense comprend maisons, granges, écuries, jardins, vergers, terres labourables, haies et buissons. Rémy Suisse et son épouse se réservent la maison où ils résident actuellement avec une vigne et les jardins, dont les fruits seront partagés par moitié.

Ils se réservent aussi le pâtural du milieu et celui proche de la chapelle de Saint-Pierre.

Les preneurs, donc Balthazar Suisse, le fils et son épouse, devront cultiver les terres et entretenir les dépendances, y amener le fumier et la chaux qui sera payée par moitié comme les grains pour les semences. Ils paieront par moitié les faucheurs pour les foins et mèneront à leurs risques et charges les grains sur les greniers des parents.

Bien entendu, ils paieront la taille et la capitation par moitié. A charge pour le fils de fournir les chevaux pour les corvées du roi.

Ils pourront couper dans le bois dépendant de la métairie (cense), 8 cordes de bois, 4 chariots de clayonnage, dans les 8 cordes de bois, ils devront chaque année, avec les branches faire 1 chariot d'échalas pour la vigne.

Les preneurs, Balthazar et son épouse donneront chaque année à leur parents la somme de 55 écus blancs à 3 livres l'écu et les parents paieront seuls les cens et redevances pour les terres au ban d'Elange et de Veymerange qu'ils doivent encore pour une année à Nicolas Oswalt mais ils jouiront par moitié des limels sur ces biens pour l'année en cours.

Voilà un contrat de bail assez représentatif fait par des parents vieillissants à leur fils et belle fille en stipulant bien qu'ils continuent à habiter leur maison dans la cense.

Un autre acte du 15 mai 1705, nous apprend que Rémy Suisse et Marguerite Koch vendent une vigne de 3 nouées située au lieu dit "Kufferberg" à Jean Perrin, vigneron de la Basse-Guentrange et Elisabeth Collebrand sa femme pour une somme de 54 livres tournois à payer en 4 termes égaux sur 4 années et qu'ils paieront à la Dame de Corneille le cens foncier, soit 20 pots et 1 chopine.

* On remarquera que cette vigne avait été achetée en 1699 par Rémy Suisse à Michel Perrin pour la somme de 135 livres tournois soit une moins value de 81 livres tournois en 6 ans !

Commenter cet article