Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog
Histoire de Thionville et des villages alentours

Histoire de Thionville et des villages alentours

Numéro ISSN: 2492-2870 Histoire de la ville de Thionville et des villages alentours à partir de documents d'archives

Publié le par Persin Michel
Publié dans : #Thionville 19ème siècle
Le pont des Alliés de Thionville, sacrifié en juin 1940 par le Génie français Photo SCHWEISTHAL-RODICK, Thionville, s.d. (AD 57, 1985 W 73/3)

Le pont des Alliés de Thionville, sacrifié en juin 1940 par le Génie français Photo SCHWEISTHAL-RODICK, Thionville, s.d. (AD 57, 1985 W 73/3)

Notre beau pont de pierre [1] inauguré le 1er novembre 1846 [2] , élargi en 1914, va gentiment rendre le service attendu pendant 94 ans, puis survint la 2ème guerre mondiale.

 

Devant l’avance rapide des armées allemandes, aux alentours du 12 juin 1940, le Génie français va faire sauter 2 arches du pont (coté ville).

 

[1]  Décrit par l'ingénieur des Ponts et Chaussées dans un rapport du 3 février 1951

(1985 W 73) : "Le pont de Thionville était un magnifique ouvrage en maçonnerie calcaire, comportant 5 travées de 22 m. de portée, la portée totale étant de 127,5 m. La pierre ocre avait pris une teinte bronzée du plus bel effet."

[2] Budget : La ville : 25000F Le département de la Moselle : 75500 F - Le ministère de la guerre : 58894 F - Le ministère des travaux public : 481126 F.  Entrepreneur : Guillemard décédé rapidement et remplacé par Eugène Thomas sous l’égide de l’ingénieur Plassiard qui obtiendra la légion d’honneur pour ce travail.

Les allemands vont très rapidement construire une passerelle de bois [1] pour permettre de relier la ville à la gare et  aux villages de la rive droite.

 

[1]  La photo a été prise depuis cette passerelle en bois, au fond on distingue les bâtiments de l’hôpital militaire.

 

Dès 1941, ils vont construire un nouveau pont (photo ci-dessous) en peu en aval du pont de 1846, soit pratiquement à l’emplacement de l’ancien pont couvert de 1673.

Pont construit par les allemands en 1941

Pont construit par les allemands en 1941

Photo de presse (RL) datée de 1947 où l'on voit le pont allemand de 1941 et l'ancien pont de 1846

Photo de presse (RL) datée de 1947 où l'on voit le pont allemand de 1941 et l'ancien pont de 1846

Mais voilà, les américains, les alliés avancent et bientôt, ils sont aux portes de Thionville.

Le 1er septembre 1944, ils sont devant et sur le pont construit par les allemands en 1941, mais ce n’est qu’une reconnaissance de quelques heures et ils rejoignent leur base arrière.

(Voir le récit de ce fait d’armes paru dans ce blog le 18 août 2014)

http://www.histoiredethionville.com/2014/08/1er-septembre-1944-des-americains-a-thionville.html

Ils reviennent en force le 12 septembre 1944 (le 358 combat Team de la 90th infantery) et prennent la rive gauche (ouest) de la ville. A 3 h du matin, les allemands font  sauter les arches centrales de leur pont, construit en 1941.

Grâce à un pont métallique mobile, jeté vers l’ancien pont de 1846, les américains vont rétablir le passage le 10 novembre 1944. Ce pont provisoire sera rapidement démonté pour servir en Allemagne sur un autre théâtre d’opérations.

Les alliés vont franchir la Moselle le 11 novembre 1944 et investir la rive droite.

Rapidement, le 12 novembre1944, ils vont établir une liaison de fortune entre le début du pont allemand de 1941 (coté ville) et la partie du pont de 1846 (coté gare) comme le montre la photo ci-dessous.

La partie du pont que l’on voit (coté ville) est celle du pont allemand de 1941, la tourelle anti-aérienne se trouve sur la partie du pont de 1846 et la jeep qui arrive roule sur la jonction entre ces deux parties de pont.

La partie du pont que l’on voit (coté ville) est celle du pont allemand de 1941, la tourelle anti-aérienne se trouve sur la partie du pont de 1846 et la jeep qui arrive roule sur la jonction entre ces deux parties de pont.

Après la guerre, on reconstruisit le pont de 1941. il fut opérationnel le 1er octobre 1946 et on détruisit le reste du pont de 1846 aboutissant dans le vide, ayant provoqué la chute dans la Moselle d’un véhicule avec des passagers qui périrent noyés.

 

 

 

Gaston Monnerville
Gaston Monnerville

Après cette seconde guerre mondiale, commence les « Trentes glorieuses », l’économie relancée, tourne à plein régime et notre région sidérurgique est au cœur du phénomène.

L’état décide donc de construire à Thionville, un pont plus en adéquation avec son environnement, ce sera un pont moderne à 2 travées qui sera inauguré le 8 novembre 1954 par Gaston Monnerville, président du conseil de la République [1] et portera le nom de "pont des Alliés".

Ce pont qui bouge quand passe les autos a été ausculté en mars 2013. (Tout va bien)

[1] Du 6 mars 1947 au 2 octobre 1958.

Il a aussi inauguré à Thionville, la tour ‘Charlemagne », la statue de Merlin et la voie sacrée

Vue aérienne du pont des Alliés

Vue aérienne du pont des Alliés

Le très épuré pont des Alliés

Le très épuré pont des Alliés

Esquisse faite en 1962 pour la canalisation de la Moselle par Eugène Spanier

Esquisse faite en 1962 pour la canalisation de la Moselle par Eugène Spanier

L’autoroute A31 passant à l’entrée ouest de la ville, à Beauregard, il a été indispensable d’y construire un pont autoroutier d’envergure « le pont de Beauregard » qui fut inauguré le 16 décembre 1974 par le préfet de région. Il a coûté la somme de 12 millions de francs.

 

Le pont des Alliés doit son nom aux « alliés » de la dernière guerre qui ont libéré la ville, auparavant, on disait « le pont de Thionville » ou simplement le pont.

 

Références:

"Thionville et sa rivière: La Moselle" de G. Stiller et G. Ancel. 

Articles de presse (RL) de 1974 et 1978

Ces documents sont consultables aux archives municipales de Thionville où vous serez bien acceuillis par messieurs  Laglasse et Gaudinet

 

Pour de belles photos anciennes de Thionville vous pouvez consulter le site suivant :

http://sites.google.com/site/pascalbertrandthionville/1940

Commenter cet article