Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

Articles avec #moulin tag

1458-2019 * Vie et mort du moulin de Thionville

Publié le par Persin Michel

1458-2019  *  Vie et mort du moulin de Thionville
1458-2019  *  Vie et mort du moulin de Thionville
1458-2019  *  Vie et mort du moulin de Thionville
1458-2019  *  Vie et mort du moulin de Thionville
1458-2019  *  Vie et mort du moulin de Thionville

Voilà donc une longue histoire commencée en 1458 qui se termine bien tristement en 2019 sous les coups de boutoir de la modernité. Beaucoup de thionvillois m’ont parlé de ce moulin, un vieux monsieur qui me regardait prendre ces quelques photos a voulu me dire sa peine de voir disparaître ce bâtiment qu’il connaissait depuis sa plus tendre enfance. Il n’a pas pu aller au bout de son amertume, la gorge serrée, l’œil humide. 

 

Je le comprends, comme je comprends qu’il faille parfois avancer, moderniser et sans doute rendre la ville plus attractive. L’architecture de ce bâtiment était austère, c’était une usine à produire de la farine, puis des aliments pour animaux et divers engrais chimiques.

 

Parfois, des architectes audacieux et avisés, arrivent à faire d’un ancien bâtiment somme toute disgracieux, un ensemble architectural de caractère, témoin du passé de la ville et qui peut raconter aux futurs occupants et habitants, une histoire ancienne, mouvementé, dure et parfois héroïque [1], représentative de l’histoire de la cité. Ce moulin qui n’était pas intégré dans la ville mais qui la regardait toute proche, la gardait, lui amenant le pain quotidien et l’eau pour ses remparts fit parti de l’histoire de Thionville durant des siècles. Sauvegardé, restauré, mis en valeur, il aurait peut-être pu apporter à la ville qui se veut plus touristique, une plus-value certaine et attractive.

 

Hélas, souvent, l’état des bâtiments, la configuration urbanistique et le budget ne permettent pas de concilier le patrimoine historique et les finances. On ne peut que le regretter. Toutefois le nouvel ensemble architectural proposé semble concilier la modernité, le confort et le côté pratique, puisse-t-il être de qualité et apporter satisfaction à ses occupants, dans la durée.

 

Alors pour que tout ne soit pas perdu à jamais, il me reste à vous raconter 

l’histoire de ce moulin dans sa ville.

 

Pour résumer les périodes modernes :

 

Construction de la minoterie entre 1906 et 1912 par l’architecte Dornseiff, sur l’emplacement du moulin historique de la ville, le commanditaire était Paul Nouviaire, comme cela figure au fronton de la minoterie. 

 

(Dornseiff était un architecte très connu à Thionville où il a laissé plusieurs villas

comme cette maison au 24, avenue de Gaulle)[2]

 

 

Activité de la minoterie appelée les Grands Moulins de Thionville 

 

En 1954, elle traite 150.000 quintaux de grains, puis la production baisse régulièrement, en 1968 année de sa fermeture, elle ne traitera plus que 52.230 quintaux. Au cours de ses 56 années d’activité les bâtiments qui comportaient aussi des aires de stockages et hangars, subirent de nombreuses modifications.[3]

 

Fermeture et démantèlement des installations de la minoterie en mars/avril 1968.

 

[1]Ce moulin de Thionville a permis de nourrir la population pendant des siècles mais c’est en partie grâce à ce moulin alors fortifié que les soldats français réussirent alors à prendre la ville en 1643. Nous verrons cela dans les prochains articles.

[2]Thionville a un patrimoine immobilier de grande valeur qu’il faut préserver, 

[3]Les archives de la ville conservent plusieurs plans de masses anciens de cette minoterie

Les bâtiments sont reconvertis en bureaux administratifs : le tribunal d’instance et le cadastre, ceux-ci quitteront les lieux en 2014/2015.

 

Rachat des bâtiments par la société immobilière « Delph-immobilier» pour y construire un ensemble moderne d’appartements et une résidence séniors.

 

De décembre 2018 jusqu'à mai 2019, travaux de démolition des bâtiments de la minoterie.

 

Dans les prochains articles, nous reparlerons de cette minoterie [1]et de ses propriétaires, puis nous verrons qu’elle a remplacé au 19èmesiècle, l’ancien moulin de la ville, moulin historique dont la construction remonte au temps de Philippe-le-Bon, duc de Bourgogne.

[1]Le terme de minoterie dérive de « Minot » qui désignait une mesure ancienne pour le blé puis la farine. Quand les moulins furent électrifiés, ils devinrent des établissements industriels.

Le terme de moulin dérive du nom latin de la meule servant à écraser les grains.

//////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

Quelques exemplaires du Miscellanées 2019 sont encore disponibles aux points de ventes habituels:

 

Leclerc culturel aux Capucins à Thionville, Cultura à Terville, Hisler au Géric, Maison de la presse à Thionville  et à l'office de tourisme à Thionville

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

Sceau de la ville en 1483 (Archives royales de Belgique)

Sources:  

Archives municipales de Thionville - Photos personnelles 

Cartes postales collection Brach Roland à Yutz

////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////////

 

 

 

Voir les commentaires