Overblog Suivre ce blog
Administration Créer mon blog
Histoire de Thionville et des villages alentours

Histoire de Thionville et des villages alentours

Numéro ISSN: 2492-2870 Histoire de la ville de Thionville et des villages alentours à partir de documents d'archives

Articles avec #thionville 13eme siecle catégorie

Publié le par Persin Michel
Publié dans : #Thionville 13ème siècle

A Guentrange, existe un lieu-dit "Le val Marie". C'est une zone hybride, mi-résidentielle, mi-commerciale (voir le plan dans le carré noir). Ce lieu-dit n'est que la traduction de "Marienthal", nom porté par une métairie ou grosse exploitation agricole qui existait à cet emplacement (Carré rouge) depuis le 13ème siècle.

 Thionville - Val Marie et Marienthal (à suivre..)

Les bâtiments reconditionnés en belle résidence urbaine existent toujours.

Photo extraite du blog "cbouzendorffer" Histoire de mon village Guentrange alias Guntrigas

Photo extraite du blog "cbouzendorffer" Histoire de mon village Guentrange alias Guntrigas

Elle appartenait depuis le milieu du 13ème siècle à l'abbaye de Marienthal size à Mersch, proche de la ville de Luxembourg, dont elle prit tardivement le nom.

Cette abbaye fut créée au Luxembourg en 1237 par Thierry, seigneur de Mersch avec le consentement et la bienveillance de la comtesse de Luxembourg, Ermesinde. Elle accueillait les princesses et filles nobles des provinces alentours et à ce titre, était richement dotée. Elle abrita ainsi la retraite de Yolande, fille de Henri, comte de Vianden et de la marquise de Namur, Marguerite de Courtenay.

La règle ou coutume du temps voulait que les princes et seigneurs fassent des dons aux établissements religieux et principalement aux abbayes surtout si une de leur fille y entrait comme novice ou comme abbesse. Souvent les seigneurs donateurs s'y faisaient inhumer, eux et toute leur famille.

Le couvent avait des revenus considérables ( 18.800 florins en 1782) grâce aux fondations et aux dots des religieuses issues de grandes familles Luxembourgeoises et étrangères.

Ancienne carte postale montrant les bâtiments de l'abbaye au Luxembourg  au 19ème siècle.

Ancienne carte postale montrant les bâtiments de l'abbaye au Luxembourg au 19ème siècle.

Entre la création de l'abbaye en 1237 et le 11 novembre 1317 où un inventaire des biens de l'abbaye nous prouve que la ferme existait devant Thionville en un lieu appelé "Marienthal les Thionville" ou encore "Nonnenscheuer" (1), il existe plusieurs actes, entre 1244 et 1284, qui font état de donations faites à l'abbaye de Marienthal par des Thionvillois qui sont à l'origine de la ferme de Thionville.

Ces actes sont les suivants:

- 21 février 1244, où Henri de Thionville, frère de feu le sénéchal Thiry donne au couvent de Marienthal, 40 jours de terre et 1 ferme qu'il tenait en fief de Henri de Luxembourg (2), il donne aussi ses terres et 1 vigne.

- 25 mai 1284, où Théodoric et Elisabeth de Thionville son épouse, vendent au couvent de Marienthal pour la somme de 55 livres de Trêves, la propriété de 3 maisons et de 4 prés situés à Thionville.

On voit là en 1244, soit 7 ans après la création de l'abbaye, le don d'une ferme, de terres et d'une vigne sous l'impulsion du comte Henri de Luxembourg (2).

Puis l'extension des biens de l'abbaye à Thionville, cette fois-ci par rachat à des Thionvillois, de terres et de maisons par l'abbaye elle-même.

Nous avons là probablement la naissance à Thionville de la ferme et des biens que possédait l'abbaye de Marienthal à Thionville comme le prouve l'état des biens de cette abbaye fait le 11 novembre 1317 par Ego Thilemannus, chapelain de l'abbaye.

Cette ferme allait devenir une des 7 fermes de Thionville et restera la propriété de l'abbaye de Marienthal jusqu'à la révolution, nous verrons dans un prochain article quelques actes la concernant.

(1) Elle s'appellera aussi au cours du 17 et 18ème siècle "Vonnerhof" ou la ferme de Vonner qui en fut un des fermiers.

(2) Henri le Blondel futur Henri V de Luxembourg

Voir les commentaires