Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1830 - Thionville - Le chien barbet sauvé des eaux 1650 - Distroff - Le Scapulaire miraculeux

Publié le par Persin Michel

1830 - Thionville - Le chien barbet sauvé des eaux 1650 - Distroff - Le Scapulaire miraculeux
1830 - Thionville - Le chien barbet sauvé des eaux 1650 - Distroff - Le Scapulaire miraculeux
1830 - Thionville - Le chien barbet sauvé des eaux 1650 - Distroff - Le Scapulaire miraculeux
1830 - Thionville - Le chien barbet sauvé des eaux 1650 - Distroff - Le Scapulaire miraculeux

Voir les commentaires

1643 - Thionville - Mort de Louis Potier

Publié le par Persin Michel

1643 - Thionville - Mort de Louis Potier
1643 - Thionville - Mort de Louis Potier
1643 - Thionville - Mort de Louis Potier
1643 - Thionville - Mort de Louis Potier
1643 - Thionville - Mort de Louis Potier
1643 - Thionville - Mort de Louis Potier
1643 - Thionville - Mort de Louis Potier
1643 - Thionville - Mort de Louis Potier
1643 - Thionville - Mort de Louis Potier

Voir les commentaires

Mai 2020 - Dernier conte de confinement

Publié le par Persin Michel

Bonjour à tous

Dans quelques jours vous serez déconfinés, moi je ne sais pas !

Je viens de lire un article qui prévoit de nous "lâcher",

nous les anciens, en février 2021...

On faisait le mur au lycée, à la caserne, on doit encore arriver à le faire de chez nous,

 masqué bien entendu !

En attendant que sonne la cloche de la récréation,

je vous ai écrit une dernier petit conte spécial confinement.

Bonne lecture.
(Après on reprend les choses sérieuses)

 

 

Mai 2020 - Dernier conte de confinement
Mai 2020 - Dernier conte de confinement
Mai 2020 - Dernier conte de confinement
Se méfier des apparences et de l'évidence qui parfois sont trompeuses

Se méfier des apparences et de l'évidence qui parfois sont trompeuses

Voir les commentaires

2020 - Pâques (conte de confinement)

Publié le par Persin Michel

 

Voilà 6 années que j'écris des articles (263) sur l'histoire de Thionville et des villages environnants. A partir de documents d'archives, je tente de reconstituer des petites parties de notre histoire.

J'essaie d'être au plus près des faits et de cerner au mieux une réalité aujourd'hui disparue.

Tous les documents d'archives que j'utilise, montrent une société, une communauté essentiellement judéo chrétienne où chaque échéance, chaque date pour payer une rente, amener ses grains ou son vin sur les greniers du seigneur, du monastère ou du marchand font référence à la Saint-Martin, à Saint-George, à Noël ou à Pâques.

Les fêtes religieuses rythment la vie de toute la communauté, chacun cherche son salut dans le message de l'évangile, chacun croît à la résurrection des corps, chacun est pratiquement certain de revoir son cher disparu dans un monde meilleur... Pâques en était la preuve irréfutable !

Aujourd'hui, en ce temps d'épidémie, quand le Pape fait son chemin de croix, seul sur cette place, immense et vide, de Saint-Pierre à Rome, on mesure la distance culturelle qui nous sépare des temps anciens où les épidémies remplissaient les églises et les processions d'intercessions envers Saint-Roch ou Sébastien, où les paysans, les artisans se faisaient sculpteurs de bildstocks qu'on érigeait sur les places et les chemins pour remercier un Dieu qu'on pensait bienveillant d'avoir éteint l’épidémie.

On ne savait rien des microbes, des virus, la main de Dieu était partout et les maladies s’éteignaient du simple fait de l’immunité collective laissant des villages et des villes vidés du quart, de la moitié de leurs habitants. Souvent en plus de la maladie, la guerre venait en prime, s’ajouter aux malheurs, amenant la disette, mais la vie à une force à nulle autre pareille et en quelques années reprenait le dessus, les courbes se croisaient, les mariages, les naissances laissaient la mort au loin, à distance des vivants.

Alors en ce jour de Pâques si particulier, j’ai écrit un petit conte qui déroge à l’histoire, aux documents d’archives, c’est juste un petit échappatoire pour un temps de confinement.

S’il peut vous divertir quelques instants, j’en serais bien content.

 

2020 - Pâques (conte de confinement)
2020 - Pâques (conte de confinement)
2020 - Pâques (conte de confinement)
2020 - Pâques (conte de confinement)
2020 - Pâques (conte de confinement)
2020 - Pâques (conte de confinement)

Merci aux soignants

Merci à tous ceux qui font vivre le pays

Merci à tous ceux qui restent confinés

Prenez soin de vous et de vos proches

Voir les commentaires