Overblog
Suivre ce blog Administration + Créer mon blog

1722 - Un incendie à Beuvange sous Saint Michel

Publié le par Persin Michel

Un acte du 16 mars 1724, nous apprend que le sieur François Elminger d'une famille importante de Thionville, possède une métairie à Beuvange sous Michel qu'il loue à bail à Jean Adam, laboureur, habitant à Metzange.

Or ledit Jean Adam n'a pas payer les canons et limels qu'il doit au sieur Elminger sur cette métairie et cela pour les années 1722 et 1723. 

Pour sa défense, le sieur Jean Adam explique que la métairie a brûlé en partie au mois d'octobre 1722 et principalement la grande où était entreposé les grains destinés à payer au sieur Elminger lesdits canons et limels. 
Jean Adam explique aussi qu'il a entrepris de remettre en état la métairie à sa charge et n'a donc pu payer en 1723, n'ayant pas assez d'argent.

Les deux protagonistes ont donc engagé un procès. Toutefois, lassés par la lenteur de la procédure et incertain de l'issue de ce procès, ils passent un accord devant le notaire Augustin de Thionville le 16 mars 1724 dans lequel ils font chacun un pas l'un vers l'autre.


Le sieur Elminger va laisser tous les droits qu'il devait toucher sur sa métairie de Beuvange pour les années 1722 et 1723 et de plus il va payer à Jean Adam son fermier la somme de 400 livres tournois, 100 livres dans le courant du mois d'avril 1725 et les 300 livres restantes au mois de juillet de la même année. Cette somme devant couvrir les frais engagés par Jean Adam pour remettre la métairie en état.


Jean Adam s'engage de son coté à enlever sa plainte en dommages et intérêts pour l'incendie.


Cette transaction annule le procès en cours à la satisfaction de chacun.


Le témoin de cette affaire est Nicolas Bonnaventure, bourgeois de Thionville, qui signe l'acte avec les protagonistes

Canon ou/et limel = redevances en grains ou en argent dues sur la métairie c'est à dire le loyer du bail.

A cette époque les procès sont nombreux et la justice est soit très lente ou au contraire expéditive, personne n'est certain de gagner son procès ce qui engage souvent les adversaires à transiger par un accord passé devant notaire.

Voir les commentaires

16 février 1634 - Fortifications de Thionville

Publié le par Persin Michel

Ordre pour prendre les arbres dans les bois communaux servant à la fortification de la ville de Thionville.

Sa majesté ordonne que les bois communaux proche de Thionville et lieux d'ici où il y aura moins de dommages et d'inconvénients l'on prenne les arbres servant à la fortification de la ville de Thionville et qu'en cas d'opposition de ceux de la commune l'on envoie leurs raisons au marquis d'Aytona pour y prendre l'égard et ordonner ce que de raison, mais comme les ouvrages en question ne peuvent souffrir aucun délai que cependant l'on ne laisse d'abattre lesdits arbres et les employer audits ouvrages en te-nant d'eux les arbres et en prenant bonnes et pertinentes notes pour y avoir recours et regard quand besoin sera.

Fait à Bruxelles le 16 février 1634, paraphé plus bas.

Par ordonnance de sa majesté, signé Delafaille et cacheté avec le cachet de sa majesté

P. J. Van Heurck

Thionville est alors Espagnole. Le duc d'Albe trouvera en 1567, les fortifications de la ville en mauvais état et c'est le plan de Jacques Van Noyen de 1568 qui sera retenu pour reconstruire les fortifications de la ville. Il y eut une première tranche de travaux de 1596 à 1607 puis des finitions en 1630/1635 et le petit texte ci-dessus concernent ces finitions.

A noter que si les gens des communes ne sont pas d'accord pour que l'on prenne leurs arbres, il faut noter leurs réclamations ou cas où, mais on prendra les arbres quand même car les travaux sont urgents ...

L'enceinte médiévale

L'enceinte médiévale

Voir les commentaires

1727 - Adjudication des dîmes de Saint Maximin (Fin)

Publié le par Persin Michel

Manom:

La saison "Derrière la coste" à été mise à prix 20 maldres

Elles ont été adjugées pour 10 maldres de froment et 22 maldres de méteil au laboureur de Manom Jacques Billinger qui a donné comme caution Jean Line lui-même laboureur à Manom.(Ne sait pas signer)

Les autres cantons ont été adjugés respectivement comme suit:

10 maldres de froment et 23 maldres de méteil à Alexandre Kailer, la caution est Jean Boully laboureurs de Manom (ne savent signer)

1 maldres de froment et 3 maldres de méteil à Pierre Deguise manoeuvre de Manom avec comme caution le sieur Elminger qui signe. (Pierre Deguise ne signe pas)

39 maldres d'avoine à Nicolas Bouster, laboureur à Manom donnant comme caution Frédériq Bouster aussi laboureur de Manom. (aucun ne signe)

20 maldres d'avoine à Pierre Lanio laboureur de Manom donnant comme caution Michel Bronquart laboureur de Manom. (Michel signe seulement)

25 maldres d'avoine à Christophe Kirsche laboureur de Manom et donnant comme caution François Bouster aussi laboureur de Manom (Aucun ne signe)

Ceci termine l'ensemble de l'adjudication des dîmes de l'église Saint Maximin en cette année 1727. On peut voir que cela représente des quantités importantes de grains qui étaient ensuite vendus contre du bon argent et qui servait au fonctionnement de la paroisse.

La prochaine fois nous verrons un document sur les fortifications de Thionville.

Voir les commentaires

1727 - Adjudication des dîmes de Saint Maximin (suite)

Publié le par Persin Michel

A Thionville la "Grande saison"

Mise à prix 30 madres et adjugée pour 39 maldres de grains moitié froment et moitié méteil à Nicolas Abel laboureur de Guentrange ayant donné pour caution Balthazar Schweitzer laboureur de la ferme de Vonnerhof (Marienthal). (Le preneur signe , la caution ne sait pas écrire.)

A Thionville la "Petite saison"

Mise à prix 15 maldres et adjugée pour 20 maldres moitié froment et moitié méteil à Balthazar Schweitzer de la ferme de Vonnerhof ayant donné pour caution maître Laurent Elminger. (La caution signe, le preneur ne sait pas écrire)

Balthazar Schweitzer de la ferme de Vonnerhof va encore prendre plusiers autres adjudications:

41 maldres toujours moitié froment et moitié méteil.

24 maldres comme ci-dessus + 17 maldres d'avoine.

20 maldres d'avoine.

Il donnera pour caution maître Laurent Eliminger et Nicolas Abel.

A Thionville la saison des "Marsages"

Mise à prix pour 20 maldres d'avoine et adjugée pour 26 maldres d'avoine à Jean Hanus laboureur de Beauregard qui donnera pour caution Balthazar Schweitzer lui même laboureur à la ferme de Vonnerhof. (Aucun ne sait écrire)

A Thionville le canton de "Tafel"

Mise à prix pour 36 maldres d'avoine et adjugé pour 43 maldres d'avoine à Didier Hosteine laboureur de Guentrange qui va donner pour caution François Schiry, vigneron à Guentrange. (Schiry signe et Holsteine ne sait pas écrire)

A Thionville le canton de "Schewer"

Mise à prix pour 6 maldres de froment et 1 maldres d'avoine et adjugé pour 6 maldres de froment et 3 maldres d'avoine à Jean Michel vigneron de Guentrange qui donne pour caution Pierre Michel son père aussi vigneron à Guentrange. (Le fils signe le père ne sait pas)

A Thionville une pièce de terre de Pierre Allerborn mise à prix à 25 livres d'argent et adjugée pour 40 livres tournois à Jean Hanus laboureur de Beauregard qui donnera pour caution Balthazar Schweitzer de la ferme de Vonnerhof. (Aucun ne sait signer)

A Thionville la dîme des jardins

Mise à prix à 15 livres d'argent et adjugée pour 20 livres tournois à François Schiry vigneron de Guentrange qui donne pour caution Didier Holsteine laboureur de Guentrange. (Schiry signe et Holsteine ne saut pas)

A Thionville la dîme des "Essards"

Mise à prix pour 60 livres et adjugée pour 122 livres tournois à Jean Michel vigneron à la Haute Guentrange qui donne pour caution Joseph Laguine vigneron aussi à la Haute Guentrange. (Joseph Laguine signe)

Méteil = mélange de grains

1 maldre = environ 2 hectolitres et 12 litres pour le froment et 2 hectolitres et 91 litres pour le seigle et l'avoine.

La ferme de Vonnerhof est en fait la ferme de Marienthal située à la Basse Guentrange et appartenant aux dames religieuse du couvent de Marienthal au Luxembourg?

La semaine prochaine nous verrons les dîmes adjugées pour Manom.

Voir les commentaires